Services aux citoyens
Désignation de « Paysage culturel patrimonial »

pour les secteurs des Pointes aux Iroquois et aux Orignaux


La Municipalité, en partenariat avec la MRC de Kamouraska et Ruralys, travaille actuellement à l’obtention d’une reconnaissance nationale pour les paysages des Pointes aux Iroquois et aux Orignaux. Si la tendance se maintient, Rivière-Ouelle sera la première municipalité au Québec à recevoir cette nouvelle désignation formulée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC), celle de « Paysage culturel patrimonial ».

 

Une démarche entreprise en 2012

Dans sa plus récente mouture de la Loi sur le patrimoine culturel en vigueur depuis 2011, le MCC créait un nouveau statut légal ; celui de « Paysage culturel patrimonial ». Cette nouvelle désignation permet désormais à un paysage d’obtenir une reconnaissance nationale, au même titre qu’un site historique par exemple. Convaincue que les secteurs des Pointes aux Iroquois et aux Orignaux puissent répondre aux exigences fixées par le ministère, la Municipalité s’est lancée dans le processus. Voici un bref résumé des grandes étapes de cette démarche :

  • 2012 : Adoption du plan de développement durable 2012 – 2017 avec pour objectifs de :
    « Sensibiliser la population aux mesures de protection du patrimoine bâti et des paysages » et de « Mettre en valeur les sites d’intérêt » ;


  • 2014 : Publication de « l’Étude de l’aire patrimoniale de la Pointe-aux-Orignaux (inventaire du bâti, du paysage et du potentiel archéologique) ». Consultez la version complète * ici ;

  • 2015 : Mise en place d’un Plan d’implantation et d’intégration architectural (PIIA) pour l’aire patrimoniale de la Pointe-aux-Orignaux. Consultez le règlement complet ici ;

  • 2015 : Réalisation d’un diagnostic paysager, création d’une table de concertation, rédaction d’une charte paysagère et diffusion de plusieurs communications à la population ;

  • 2015 : Consultation publique où 83 % des citoyens présents reconnaissent l’importance de préserver les paysages et disent être en faveur de la démarche ;

  • 2015 : La Municipalité dépose la demande au MCC ;

  • 2017 : Réception d’un avis favorable du MCC : La demande de qualification est acceptée, on passe à la prochaine étape ;

  • En cours : Réalisation d’un plan de conservation avec la communauté ;

  • Été 2018 : Atelier de réflexion avec des résidents du secteur ;

  • Hiver 2019 : Mise en ligne d’un sondage à l’attention de toute la population (à venir) ;

  • Printemps 2019 : Séance publique pour toute la population (à venir);

  • Été 2019 : La Municipalité dépose le plan de conservation au MCC, résultat d’un travail collectif avec les Rivelois (à venir) ;

  • À venir : Adoption, par décret ministériel, du statut de « Paysage culturel patrimonial » pour les Pointes aux Iroquois et aux Orignaux… Possiblement une première au Québec !!

 

Autres documents : 

Résumé du diagnostic paysager

Résumé de l'étude de l'aire patrimoniale 

 

*Pour des fins de confidentialité, les fiches architecturales des maisons, on été remises aux propriétaires, mais ne font pas partie du document grand public.